Archives de catégorie : News

Safer Internet Day 2016

Capture d’écran 2016-02-09 à 07.43.04

Célébré dans 110 pays en 2015, le Safer Internet Day a rapidement dépassé les frontières de l’Europe pour devenir au fil des ans un rendez-vous incontournable en matière d’éducation au numérique et de e-sécurité.

En France, cette édition 2016 du Safer Internet Day, en parallèle des actions de prévention, met un accent particulier sur l’initiation au code informatique et la création de contenus numériques par les jeunes ainsi que sur toutes les initiatives visant à faire passer les jeunes d’une attitude de consommateur à une attitude de créateur de leur vie numérique.

Safer Internet Day 2016

Capture d’écran 2016-02-02 à 19.11.14

Le 7e Safer Internet Day organisé en France dans le cadre du programme « Internet sans crainte » de la Commission européenne sera lancé le 9 février prochain.

Cette nouvelle campagne, destinée à promouvoir un meilleur internet auprès des jeunes et des prescripteurs éducatifs (parents, professeurs, animateurs, etc.) se poursuivra tout au long du mois de février. Cette année, Internet sans crainte, en parallèle des actions de prévention, met l’accent sur l’initiation au code informatique et la création de contenus numériques, à travers sa collection d’applications Code-decode.

L’objectif de ces outils : faire passer les jeunes d’une attitude de consommateur à une attitude de créateur de leur vie numérique en les initiant au code.

Lilo

Partant du principe que, grâce aux liens commerciaux des moteurs de recherche l’on peut gagner de l’argent, le moteur Lilo a décidé de lancer un moteur… humanitaire !
Le principe ? A chacune de vos recherches sur Lilo vous gagnez une « goutte » (sorte de monnaie virtuelle) que vous pouvez par la suite reverser à une association ou un projet. Vos « gouttes » seront alors transformés en vrai argent.
Pour tester Lilo, rendez-vous sur www.uselilo.org/fr

Capture d’écran 2016-01-05 à 09.12.59

Des géants d’Internet joignent leurs forces pour combattre la pédopornographie

WE PROTECT-XVM697e01b0-4030-11e5-954e-e6cb17ce7045

Facebook, Google, Microsoft, Twitter et Yahoo! ont rejoint l’initiative de l’Internet Watch Foundation, une association britannique qui combat la diffusion sur Internet de contenu pédopornographique.

La Silicon Valley se mobilise. Facebook, Google, Microsoft, Twitter et Yahoo! travaillent avec l’Internet Watch Foundation (IWF), une fondation britannique qui lutte contre la diffusion de contenus illégaux en ligne. Au moyen d’une nouvelle technologie développée avec l’aide de Microsoft et mise à la disposition des sites Internet, la fondation espère empêcher la prolifération d’images pédopornographiques sur Internet.

Des «marques digitales»

L’IWF va créer des «marques digitales» pour identifier le contenu pédopornographique existant sur Internet et assurer sa tracabilité. Une fois créée, la liste des «marques» sera mise à la disposition des membres de l’Internet Watch Foundation. Les images publiées sur Twitter ou Facebook seront ainsi scannées. Si après analyse, il s’avère que l’image correspond à l’une de ces empreintes, il sera impossible de la mettre en ligne.

Les empreintes numériques seront créées pour des images soumises à l’analyse de professionnels de la fondation. Elles pourront être trouvées par les analystes eux-mêmes, évaluées à la demande d’un membre de l’IWF, ou venir de sources externes. Cette annonce fait suite à #WePROTECT, le sommet britannique pour la protection des enfants en ligne qui s’est tenu à Londres en décembre dernier. Le premier ministre David Cameron s’était alors engagé à prendre des mesures plus fortes pour combattre la pédopornographie en ligne.

D’après la directrice générale de l’Internet Watch Foundation Susie Hargreaves, «cela veut dire que les images des victimes pourront être identifiées et supprimées plus vites, et [l’IWF pourra] empêcher des images déjà connues d’abus sexuels sur mineurs d’être mises en ligne tout court.» La fondation affirme pouvoir supprimer 500 adresses web contenant des images à caractère pédopornographique par jour, chaque adresse pouvant contenir jusqu’à des milliers d’images.

La pointe de l’iceberg

Cinq géants d’Internet sont dès aujourd’hui à même d’utiliser cette nouvelle technologie. La liste de ces marques digitales sera ensuite mise à la disposition de tous les membres de l’Internet Watch Foundation. Comme le note The Verge, l’initiative est louable mais passe néanmoins à côté du gros du problème: les images pédopornographiques sont pour la plupart échangées sur le deepweb, un réseau Internet parallèle et anonymisé, qui échappe aux moteurs de recherche traditionnels.

Source: Le Figaro

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/08/12/32001-20150812ARTFIG00003-des-geants-d-internet-joignent-leurs-forces-pour-combattre-la-pedopornographie.php

Une nouvelle Appli: Chuck

tumblr_inline_npgn2tMqDV1qzrxf3_500

Connaissez-vous l’application Chuck ?

Le principe est simple : entre SnapChat et Secret, Chuck vous permet d’envoyer des messages éphémères et anonymes à vos contacts.

Cette application, entièrement gratuite, rencontre actuellement un vif succès… quand bien même le principe d’anonymat soit très souvent l’un des facteurs provoquant – ou aggravant – le cyber-harcèlement.